Jeudi 5 mai 4 05 /05 /Mai 06:56

il est impossible de faire une classification propre de ce qu'est les différents types de BDSM.

Diane Véra, dans son texte "les 9 niveaux de soumission" fait une première tentative de classement dans 9 groupes, mais, la grande majorité des gens qui essaie de se situer dans ce classement arrive toujours à la conclusion qu'il se situe entre 2 groupes et non pas dans un groupe précis, bref, encore une question de nuances.



"BDSM est un mot qui décrit trois aspects, mais qui sont souvent mêlé dans les différents aspects de la sexualité qui sont; Bondage et Discipline (BD), Dominant et Soumis (DS) et finalement Sadisme et Masochisme (SM)"

Commençons avec ces 3 aspects, mais, pour des questions pratiques, dans le désordre:

DS:

Domination et Soumission. Beaucoup décrivent cet aspect en parlant de l'échange de pouvoir. Certaines personnes vont désirer de donner ou prendre le contrôle du partenaire pour une période courte ou de longue durée. Ce désire de donner ou prendre le pouvoir peut être fait par jeu, (échange de pouvoir de courte durée en général) ou encore, pour certains, ce désir de faire l'échange de pouvoir sera créé par un besoin ; besoin de prendre le contrôle ou encore le besoin de donner ce contrôle sur une période beaucoup plus longue, voir permanente (24/7). Certains auteurs ont décrit cet échange de pouvoir sous le terme anglais " surrendering " (venant du verbe anglais to surrender traduction ; se donner, s'abandonner.). Pour l'exemple, beaucoup d'hommes rêvent de donner le contrôle de leurs vies à une femme Dominante. Pour beaucoup de soumis et soumise, cet abandon est une forme de liberté pour eux (ce n'est pas une blague !) Du coté de la gents gais masculins, on parle des "Daddys". Pour certains hommes hétérosexuels, ils veulent une " Maman " qui s'occupe d'eux…

Pour certains autres, DS veut dire Discipline. Pour cet article, disons juste que la discipline fait parti de cet échange de contrôle.

S&M:

Sado Masochisme. C'est simplement la composante douleur dans la relation BDSM. Certains veulent la douleur (reçu ou donné) pour la pureté de celle-ci, pour s'y baigner et jouir des effets de celle-ci désirant les endorphines causé par celle-ci, ou les deux. Pour certains autres, la douleur n'est qu'un outil pour la discipline. Certains ne veulent pas la douleur, mais, aiment la mise en scène autour de la douleur (On en parle plus loin !)

BD:

BD pour bondage (ligotage). Les liens sont utilisés en BDSM pour des raisons pratiques (durant une session de S&M pour la sécurité de la soumise (ou du soumis), l'empêchant de bouger lors d'une session de flogging), pour la punition (discipline) ou encore pour le côté fétiche du (de la) soumis(e) ou encore du (de la) Dominant(e).

 

Si tous les adeptes du BDSM aimaient les 3 composantes du BDSM d'une façon égale, nous n'aurions qu'un seul type de jeu BDSM et d'adeptes BDSM. Nous savons tous que ce n'est pas le cas, certains n'aimeront pas le SM, d'autres en raffoleront, pour d'autre, le bondage n'est pas dans leurs fétiches, ou encore, il y en a que le seul fait d'être attaché peut être suffisant pour jouir et finalement, certains ont un besoin de se soumettre à un(e) partenaire Dominant(e), d'autres ne voudront absolument pas se soumettre.

On peut donc assumé que chaque joueur BDSM qui auront des style différents, auront nécessairement une préférence plus ou moins grande (si ce n'est pas un dégoût) pour chaque composante du BDSM.

Ajoutons maintenant d'autres composantes externes :

Fétichisme:

Latex, cuir, urine, travestisme, mise en scène autour d'une scène BDSM dans un donjon.

Le fétichisme se décrit comme une fascination "sexuel" face à certains objets inaniméss ou encore parties de l'anatomie humaine, pouvant mener, même, à un orgasme en présence du dit objet ou partie de l'anatomie.

Donc, les vêtements (bas nylon, dentelles, sous-vêtements), ou encore le matériel de ceux-ci (latex, cuir), certains objets (dildos, fouets, menottes, colliers, souliers) sont des fétichismes; pied, fesse, poitrines pour le fétichisme de l'anatomie. Le travestismes ou encore, la fascination pour l'urine ou les matières fécales sont aussi considérés comme des fétiches.

D'une façon technique, le BDSM n'est pas un fétiche, mais, beaucoup parlent de leurs fétichismes pour le BDSM, bref, leurs intérêts pour le BDSM.

Sexe Kinky:

Aspect " kinky (coquin) ", sexe, bisexualité.

Pour une majorité, le BDSM est sexuel. Mais pour d'autres, le BDSM est une philosophie de vie qui inclut une composante sexuelle, mais qui dans certains cas, peut être secondaire pour eux. Pour beaucoup, le BDSM est quelque chose qui les "allument" et qui se termine souvent par un orgasme sexuel.

Les aspects alternatifs sexuels peuvent être aussi inclus dans leurs BDSM, comme la bisexualité qui peut être "forcée" ou volontaire.

Finalement, pour d'autres, le BDSM n'est qu'un jeu temporaire menant à une bonne "fourre" en condition fétichisme.

Par soumise jade de Maître José - Publié dans : Articles BDSM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

  • soumise de Sir ArroYave
  • Le blog de soumise jade
  • bdsm soumise sm soumission domination
  • je suis jade soumise et chienne de Sir ArroYave depuis le 01/06/2011 à midi et 12 minutes , je suis fière de porter Son Collier

Présentation

Derniers Commentaires

Calendrier

Juin 2017
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
<< < > >>

Texte Libre

Archives

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés